AccueilAccueil  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 SAUDADE ET FADO

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Rom
Hazarbalthazar
avatar

Nombre de messages : 674
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 09/07/2007

MessageSujet: SAUDADE ET FADO   Ven 17 Aoû - 13:32

ETHYMOLOGIE...

et FADO

On commence avec Cristina Branco

et sa discographie


Un petit plaisir que je m'accorde

Cesaria Evora

_________________
N'entre pas dans mon âme avec tes chaussures.(proverbe tzigane)


Dernière édition par le Sam 18 Aoû - 2:07, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Duppy
Balthazar
avatar

Nombre de messages : 577
Age : 54
Localisation : Toulouse
Date d'inscription : 31/07/2007

MessageSujet: Re: SAUDADE ET FADO   Sam 18 Aoû - 1:15

Passionnant tout ça Rom. Bon, pour résumer, le saudade, c'est le blues des portugais ! Smile.
Résumé trop simple, bien sur. Il n'y qu'à lire Pessoa et son fameux Livre de l'Inquiétude ou de l'Intranquilité pour comprendre toute la complexité de ce sentiment.
Néammoins, un sentiment universel, la nostalgie de l'émmigrant, le mal du pays. Je connais bien ça avec ma japonaise de compagne, qui peut se mettre à pleurer en mangeant du tofu, en visionnant un film d'Ozu, ou tout simplement en pensant à son grand-père qu'elle n'a pas vu mourir.

Et le fado. C'est incroyable comme la plupart des gens sont réfractaires à cette musique : "Mon dieu, mais que c'est triste", "Arrête ça, tu me fous le blues".
Et non le fado, c'est pas triste, c'est saudade. Au delà de la tristesse. Il y a quoi au fait au delà de la tristesse ? La mort ? Mais non, il y a la Beauté.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://randomizm.blogspot.com/
Rom
Hazarbalthazar
avatar

Nombre de messages : 674
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 09/07/2007

MessageSujet: Re: SAUDADE ET FADO   Sam 18 Aoû - 1:26

...et Mariza est belle

_________________
N'entre pas dans mon âme avec tes chaussures.(proverbe tzigane)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Duppy
Balthazar
avatar

Nombre de messages : 577
Age : 54
Localisation : Toulouse
Date d'inscription : 31/07/2007

MessageSujet: Re: SAUDADE ET FADO   Sam 18 Aoû - 1:56

A mon goût...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://randomizm.blogspot.com/
Rom
Hazarbalthazar
avatar

Nombre de messages : 674
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 09/07/2007

MessageSujet: Re: SAUDADE ET FADO   Sam 18 Aoû - 2:06

Mariza fait son ascension depuis déjà quelques années dans tout le monde entier ! Elle est née au Mozambique le 16 décembre 1976, et est arrivée au Portugal à l'âge de 3 ans, où elle vécut à Lisbonne dans un quartier populaire : Mouraria. Elle a chanté l'hymne national portugais (A Portuguesa) lors des célébrations de l'anniversaire de la Révolution des œillets en 2004 ainsi que lors de la Coupe du monde de football en Corée en 2002. Elle fit aussi un duo avec Sting A thousand years dans l'album officiel des jeux olympiques d'Athènes (2004)

Les titres de ses deux derniers albums :
Fado Curvo - World Connection/Virgin (2003)
Fado em Mim - World Connection/Night and Day (2001)



D'autres grands fadistes tels que Carlos do Carmo, Maria da Fé, Mísia, Nuno da Câmara Pereira, Maria Ana Bobone, Camané, Fernando Farinha, Lucília do Carmo et encore bien d’autres qui n’ont pas encore le privilège de faire profiter mondialement leur talent.

_________________
N'entre pas dans mon âme avec tes chaussures.(proverbe tzigane)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Duppy
Balthazar
avatar

Nombre de messages : 577
Age : 54
Localisation : Toulouse
Date d'inscription : 31/07/2007

MessageSujet: Re: SAUDADE ET FADO   Sam 18 Aoû - 4:04

J'ai ces deux beaux disques de Mariza. Elle en a fait d'autres ?
Et sinon, dans ta liste, je ne connais que Misia...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://randomizm.blogspot.com/
Rom
Hazarbalthazar
avatar

Nombre de messages : 674
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 09/07/2007

MessageSujet: Re: SAUDADE ET FADO   Sam 18 Aoû - 18:14

Misia

_________________
N'entre pas dans mon âme avec tes chaussures.(proverbe tzigane)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kaypie
Bouteillon


Nombre de messages : 2
Date d'inscription : 03/01/2008

MessageSujet: Fado   Jeu 3 Jan - 22:18

La plus grande chanteuse fado reste Amalia Rodrigues, aujourd'hui décédée mais jamais elle ne sera égalée.
http://fr.youtube.com/watch?v=Efqjn_zAlxA&feature=related

Misia chante un fado snob et intellectuel que je n'apprécie pas, Christina Branco ne chante pas trop mal, et Mariza est celle qui se rapproche le plus d'Amalia, c'est bien. Sans plus.. Quant à la Saudade c'est je pense un sentiment difficile à exprimer qui serait un peu de spleen, une nostalgie de ce qu'on aurait pu faire ou être, mais qui n'arrivera jamais, mais qu'on regrette tout de même (maso, non?), la nostalgie d'un passé, d'u lieu, d'un être ou d'un moment mais parce qu'il ne reviendra pas nous hante et nous rend rend délicieusement triste. Pour moi le fado est une thérapie, une séance chez le psy. Je m'explique: je suis très triste ou tracassée, j'écoute Amalia et fatalement je vais pleurer un bon coup, faire sortir toute ma tristesse, extérioriser mon mal être et à nouveau retrouver ma joie de vivre. Un peu maso, tout ça, mais c'est ma fado-thérapie. La Saudade, existe aussi dans la culture et les hommes des pays lusophones d'Afrique et au Brésil...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bannister
Dom Perignon
avatar

Nombre de messages : 1955
Localisation : Paris
Date d'inscription : 23/06/2007

MessageSujet: Re: SAUDADE ET FADO   Ven 4 Jan - 4:06

Kaypie a écrit:
La plus grande chanteuse fado reste Amalia Rodrigues, aujourd'hui décédée mais jamais elle ne sera égalée.
http://fr.youtube.com/watch?v=Efqjn_zAlxA&feature=related

Misia chante un fado snob et intellectuel que je n'apprécie pas, Christina Branco ne chante pas trop mal, et Mariza est celle qui se rapproche le plus d'Amalia, c'est bien. Sans plus.. Quant à la Saudade c'est je pense un sentiment difficile à exprimer qui serait un peu de spleen, une nostalgie de ce qu'on aurait pu faire ou être, mais qui n'arrivera jamais, mais qu'on regrette tout de même (maso, non?), la nostalgie d'un passé, d'u lieu, d'un être ou d'un moment mais parce qu'il ne reviendra pas nous hante et nous rend rend délicieusement triste. Pour moi le fado est une thérapie, une séance chez le psy. Je m'explique: je suis très triste ou tracassée, j'écoute Amalia et fatalement je vais pleurer un bon coup, faire sortir toute ma tristesse, extérioriser mon mal être et à nouveau retrouver ma joie de vivre. Un peu maso, tout ça, mais c'est ma fado-thérapie. La Saudade, existe aussi dans la culture et les hommes des pays lusophones d'Afrique et au Brésil...

Bienvenue sur VOICES, Kaypie.

Fado vient de fatum: destin. J'en ai réécouté pas mal depuis un mois et j'aurais tendance à préférer celui de Coimbra à celui de Lisbonne même s'il est plus difficile de rentrer dans le premier, moins entrainant que le second, plus noir peut-être, plus âpre. J'aime beaucoup Alfredo Duarte "Marceneiro", Adriano Correia de Oliveira et José Afonso et bien sûr Amalia Rodrigues et Maria Teresa de Noronha.

Je vous propose ce très beau fado habité, voire hanté, de Carlos Duarte, fils d'Alfredo Duarte "Marceneiro", qui me touche beaucoup et me fait penser que le rebetiko n'est pas loin.

O Natal do criminoso

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://voices.4rumer.com
Kaypie
Bouteillon


Nombre de messages : 2
Date d'inscription : 03/01/2008

MessageSujet: Re: SAUDADE ET FADO   Ven 4 Jan - 13:09

Merci Bannister, je suis ravie de me retrouver chez vous! Je partage ton avis pour Alfredo Marceneiro, que je connais parce qu'il était le fadiste préféré de ma douce grand-mère ( Sad Saudade...). Il a le fado tragique, les thèmes sont très populaires, comme par exemple celui qui raconte l'histoire d'une orpheline dont la mère est morte et dont le père s'est remarié. Elle n'accepte pas l'infidélité du père et la belle-mère et s'en va mourir sur la tombe de la mère. Que du bonheur, lol! C'est un peu nos "Roses blanches". Qu'est-ce que le rebetiko?
Je ne suis pas sensible au fado de Coimbra, trop intellectuel et trop de voix d'hommes, trop sérieux.


En fadiste il y a Fernando Farinha que j'aime assez, voici une chanson dans laquelle il nous dit qu'une mère il n'y en a qu'une... C'est vrai!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bannister
Dom Perignon
avatar

Nombre de messages : 1955
Localisation : Paris
Date d'inscription : 23/06/2007

MessageSujet: Re: SAUDADE ET FADO   Mer 14 Mai - 14:51

Kaypie a écrit:
Merci Bannister, je suis ravie de me retrouver chez vous! Je partage ton avis pour Alfredo Marceneiro, que je connais parce qu'il était le fadiste préféré de ma douce grand-mère ( Sad Saudade...). Il a le fado tragique, les thèmes sont très populaires, comme par exemple celui qui raconte l'histoire d'une orpheline dont la mère est morte et dont le père s'est remarié. Elle n'accepte pas l'infidélité du père et la belle-mère et s'en va mourir sur la tombe de la mère. Que du bonheur, lol! C'est un peu nos "Roses blanches". Qu'est-ce que le rebetiko?
Je ne suis pas sensible au fado de Coimbra, trop intellectuel et trop de voix d'hommes, trop sérieux.


En fadiste il y a Fernando Farinha que j'aime assez, voici une chanson dans laquelle il nous dit qu'une mère il n'y en a qu'une... C'est vrai!

Un lien vers une chanteuse amateure qui ne donne même pas son nom. Touchante et plutôt sobre.

http://fr.youtube.com/watch?v=Wwprpdx0Jm4&feature=related
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://voices.4rumer.com
ptilou
Nabuchodonosor
avatar

Nombre de messages : 703
Localisation : Paris
Date d'inscription : 03/08/2007

MessageSujet: Lisboa   Mer 14 Mai - 23:21

J'étais à Lisbonne ce WE... mais n'ai pu consacrer une soirée à une cave de Fado... pas si facile à trouver quand on veux de ... l'authentique et du pas trop touristique... dommage... une autre fois.

Ah mes grands souvenirs de flamenco à Séville...
cheers mais c'est autre chose.[img][/img]
Pavés en calcaire de Lisbonne.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cooldesource.blog.lemonde.fr/
Duppy
Balthazar
avatar

Nombre de messages : 577
Age : 54
Localisation : Toulouse
Date d'inscription : 31/07/2007

MessageSujet: Re: SAUDADE ET FADO   Mer 14 Mai - 23:47

Bannister a écrit:

Un lien vers une chanteuse amateure qui ne donne même pas son nom. Touchante et plutôt sobre.

http://fr.youtube.com/watch?v=Wwprpdx0Jm4&feature=related

Ysabella Brave, elle en poste un paquet sur youtube des chansons. Et pas que du fado.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://randomizm.blogspot.com/
Rom
Hazarbalthazar
avatar

Nombre de messages : 674
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 09/07/2007

MessageSujet: Re: SAUDADE ET FADO   Dim 31 Jan - 15:43

Un autre "fado" en Grèce et sur ce BLOG
En passant par le rebetiko

_________________
N'entre pas dans mon âme avec tes chaussures.(proverbe tzigane)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bannister
Dom Perignon
avatar

Nombre de messages : 1955
Localisation : Paris
Date d'inscription : 23/06/2007

MessageSujet: Re: SAUDADE ET FADO   Dim 31 Jan - 16:04

Superbe. Le diadoque avait interdit que l'on jouât le rebetiko ou le Zeibetiko, sous peine de mort. Musique de proscrits, de voyous, de bouchers, de voleurs et de souteneurs, mais aussi complaintes des plsu pauvres, de grecs d'orient venus de Smyrne après l'exil de 1920.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://voices.4rumer.com
Johnnie
Veuve Clicquot-Ponsardin
avatar

Nombre de messages : 1098
Age : 67
Date d'inscription : 30/06/2007

MessageSujet: Re: SAUDADE ET FADO   Lun 1 Fév - 16:46

Je suis un peu moins enthousiaste pour ma part sauf en ce qui concerne la part de témoignage historique que véhicule cette forme artistique. Ceci étant, l'interprétation est d'une indéniable qualité. Pour être franc, j'ai toujours été fâché envers la mandoline en raison de son son cristallin.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: SAUDADE ET FADO   

Revenir en haut Aller en bas
 
SAUDADE ET FADO
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» GOBODOBRO : duo acoustique blues, jazz, manouche, swing...
» Festival International de Musique Sion Valais (Suisse)
» Urubu ou la fine frontière entre pop et classique
» Cherche voix féminine à sampler
» Joao Pedro (Portugual)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
JAZZ VOICES :: Les Voix :: Les Autres Voix-
Sauter vers: