AccueilAccueil  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 SONIA ROSA: ELLE HALETAIT MERVEILLEUSEMENT

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Bannister
Dom Perignon
avatar

Nombre de messages : 1955
Localisation : Paris
Date d'inscription : 23/06/2007

MessageSujet: SONIA ROSA: ELLE HALETAIT MERVEILLEUSEMENT   Ven 17 Aoû - 18:32

Quelle insolente ingénuité! Quel talent! Quelle mise en place! Quelle précision! Savoureuse, ravissante chanteuse de bossa, Sonia Rosa qui s’accompagne avec une finesse non dépourvue de nervosité de sa guitare, idéalement soutenue par un splendide combo réuni par le musicien et arrangeur Chiquinho Moraes. Et pour se donner du groove, parbleu, elle halète, elle halète! D’une manière incroyable, à se cogner la tête contre les murs, dans l'album simplement intitulé A Bossa Rosa de Sonia.

Égérie du Fuga Bar et du Club Ichiban de Sao Paulo dans les années soixante où, après lui avoir retourné le cœur comme un gant de cent doigts, elle se produsait avec le distingué sambiste Geraldo Cunha, elle fût invitée au Japon pour y chanter à l’exposition internationale d’Osaka. Et y resta, enregistrant plusieurs albums avec, entre autres, le musicien de jazz Sadao Watanabe, but - comme devait le déclarer un jour Gilberto à un journaliste américain - out of Brasil, the thrill was gone.

Bel enregistrement de 1968 pour le Label CONTINENTAL où se font entendre les échos révolus et tièdes des pas des jeunes cariocas sur le sable, le vent du soir, altier, salé, dans les cheveux des filles et, au-dessus d'un horizon lourd comme du plomb, presque noir à force d’avoir été trop bleu, l’azur vespéral au teint de porcelaine dévoré par les flammes orangées et qui hurlent comme des toucans rendus fous par le rut. Les perroquets y rêvent les yeux ouverts, les corps y sont cuits, recuits à force d’étreintes, les odeurs de plantain et de sucre roux y descendent les rues quand les chants du soir les remontent, avec nonchalance, dans la ronde fraîcheur de cascades de rhum. Vous trouverez tout cela - qui n’est plus - dans cet album, véritable baume contre la pesanteur.



Rien à jeter dans ce disque, chaque piste met en joie ou plonge dans une bienheureuse ataraxie. Pour vous en convaincre – vous en brûlez d’envie – ce délectable - la section de flûtes me fait défaillir - et irrésistible Adeus Guacyra. Après quoi vous serez, comme Bannister, capable de tuer votre prochain pour vous procurer cette nippone réédition.
ADEUS-GUACYRA


Dernière édition par le Sam 18 Aoû - 4:44, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://voices.4rumer.com
Bannister
Dom Perignon
avatar

Nombre de messages : 1955
Localisation : Paris
Date d'inscription : 23/06/2007

MessageSujet: Re: SONIA ROSA: ELLE HALETAIT MERVEILLEUSEMENT   Ven 17 Aoû - 21:25

Et je m'aperçois que cette divine créature avait écrit 8 des titres du LP!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://voices.4rumer.com
Johnnie
Veuve Clicquot-Ponsardin
avatar

Nombre de messages : 1098
Age : 67
Date d'inscription : 30/06/2007

MessageSujet: Re: SONIA ROSA: ELLE HALETAIT MERVEILLEUSEMENT   Ven 17 Aoû - 22:28

Je l'avais déjà entendue. C'est une excellente artiste et l'extrait que tu donnes le prouve une fois de plus. Dommage que ses CD soient difficiles à trouver en France (je n'ai peut-être pas les bonnes adresses...) Enfin, quand je dis "en France", je parle de mon "trou" d'Orléans que la proximité de Paris dessert à bien des égards.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rom
Hazarbalthazar
avatar

Nombre de messages : 674
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 09/07/2007

MessageSujet: Re: SONIA ROSA: ELLE HALETAIT MERVEILLEUSEMENT   Dim 19 Aoû - 16:38

Bannister a écrit:
Et pour se donner du groove, parbleu, elle halète, elle halète!

...entendre les échos révolus et tièdes des pas des jeunes cariocas sur le sable, le vent du soir, altier, salé, dans les cheveux des filles et, au-dessus d'un horizon lourd comme du plomb, presque noir à force d’avoir été trop bleu, l’azur vespéral au teint de porcelaine dévoré par les flammes orangées...

Que c'est beau,que c'est beau!

En écoutant Salma Hayek,a cappela dans "Quédate Aqui" tirée de la bo du film Desperado(avec le beau Antonio Banderas Smile ) je viens de voir cette petite réminiscence de "halètement" que j'avais trouvé ici.

_________________
N'entre pas dans mon âme avec tes chaussures.(proverbe tzigane)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
zorglub
Jeroboam
avatar

Nombre de messages : 100
Date d'inscription : 01/10/2007

MessageSujet: Re: SONIA ROSA: ELLE HALETAIT MERVEILLEUSEMENT   Mer 3 Oct - 23:07

je le veux ce disque!!!!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
zorglub
Jeroboam
avatar

Nombre de messages : 100
Date d'inscription : 01/10/2007

MessageSujet: Re: SONIA ROSA: ELLE HALETAIT MERVEILLEUSEMENT   Dim 14 Oct - 13:16

je viens de trouver celui la


mais elle n' halète plus....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bannister
Dom Perignon
avatar

Nombre de messages : 1955
Localisation : Paris
Date d'inscription : 23/06/2007

MessageSujet: Re: SONIA ROSA: ELLE HALETAIT MERVEILLEUSEMENT   Dim 14 Oct - 14:17

C'est bien cela le problème. Elle est presque devenue japonaise aujourd'hui et l'air nippon a du lui faire perdre cette complexion assez particulière qui était la sienne dans l'atmosphère tropicale. Mais est-ce toujours bon?


Dernière édition par le Dim 14 Oct - 15:42, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://voices.4rumer.com
zorglub
Jeroboam
avatar

Nombre de messages : 100
Date d'inscription : 01/10/2007

MessageSujet: Re: SONIA ROSA: ELLE HALETAIT MERVEILLEUSEMENT   Dim 14 Oct - 15:35

Préférons pour la bossa japonaise Lisa Ono qui n'est franchement pas désagréable à écouter. mais elle ne halète pas, elle non-plus, Zorglub. Peu halètent lorsqu'ils chantent, d'où le caractère unique de la jeune Sonia Rosa dont-il faudrait écouter des enregistrements plus anciens pour comprendre comment est mort ce halètement qui, pour reprendre un vieil échange avec Johnnie, aurait détourné de sa route, s'il l'avait entendue, un régiment entier de hussards.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Johnnie
Veuve Clicquot-Ponsardin
avatar

Nombre de messages : 1098
Age : 67
Date d'inscription : 30/06/2007

MessageSujet: Re: SONIA ROSA: ELLE HALETAIT MERVEILLEUSEMENT   Dim 14 Oct - 17:36

zorglub a écrit:
... Peu halètent lorsqu'ils chantent, d'où le caractère unique de la jeune Sonia Rosa dont-il faudrait écouter des enregistrements plus anciens pour comprendre comment est mort ce halètement qui, pour reprendre un vieil échange avec Johnnie, aurait détourné de sa route, s'il l'avait entendue, un régiment entier de hussards.
Quand même... C'est pas moi qui ai pu écrire un truc pareil. Disons-le tout net : c'est honteux !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
zorglub
Jeroboam
avatar

Nombre de messages : 100
Date d'inscription : 01/10/2007

MessageSujet: Re: SONIA ROSA: ELLE HALETAIT MERVEILLEUSEMENT   Dim 14 Oct - 17:48

zorglub a écrit:
Préférons pour la bossa japonaise Lisa Ono qui n'est franchement pas désagréable à écouter. mais elle ne halète pas, elle non-plus, Zorglub. Peu halètent lorsqu'ils chantent, d'où le caractère unique de la jeune Sonia Rosa dont-il faudrait écouter des enregistrements plus anciens pour comprendre comment est mort ce halètement qui, pour reprendre un vieil échange avec Johnnie, aurait détourné de sa route, s'il l'avait entendue, un régiment entier de hussards.

Mais j' ai jamais écrit ça moi!!!!

et mon vrai post a disparu.en prime.. !!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bannister
Dom Perignon
avatar

Nombre de messages : 1955
Localisation : Paris
Date d'inscription : 23/06/2007

MessageSujet: Re: SONIA ROSA: ELLE HALETAIT MERVEILLEUSEMENT   Dim 14 Oct - 17:59



Désolé mauvaise manip d'administrateur maladroit! J'ai confondu "éditer" avec "Citer"j'assume et suis désolé Zorglub, n'y vois aucune censure! C'est moi l'auteur de la réponse!

Tu disais en fait que le disque de Rosa était très "boîte à rythme" , c'est cela?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://voices.4rumer.com
zorglub
Jeroboam
avatar

Nombre de messages : 100
Date d'inscription : 01/10/2007

MessageSujet: Re: SONIA ROSA: ELLE HALETAIT MERVEILLEUSEMENT   Dim 14 Oct - 18:15

Pas grave Bannister...

tres boite a rythme oui ...et curieusement à la fois insipide(le fond musical) et acidulé ( sa voix )

Le disque contient en prime la pire version de "garota de ipanema" que j' ai entendu de ma vie d' écouteur de " garota de ipanema".. disais je .. en gros.; et en somme.

Et quand Lisa Ono chante en français...c 'est presqu' aussi craquant qu' un haletement de Sonia Rosa
un duo avec Salvador en prime ,et la redécouverte d' une jolie chanson oubliée " la derniere valse"( il faut dire aussi que c' etait chanté par Mireille Mathieu...ceci expliquant sans doute cela......)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bannister
Dom Perignon
avatar

Nombre de messages : 1955
Localisation : Paris
Date d'inscription : 23/06/2007

MessageSujet: Re: SONIA ROSA: ELLE HALETAIT MERVEILLEUSEMENT   Dim 14 Oct - 18:17

Celui-là je ne le connais pas mais cela doit être plein de charme.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://voices.4rumer.com
zorglub
Jeroboam
avatar

Nombre de messages : 100
Date d'inscription : 01/10/2007

MessageSujet: Re: SONIA ROSA: ELLE HALETAIT MERVEILLEUSEMENT   Lun 25 Fév - 17:22

Alors ,non seulement Sonia Rosa n' halète plus ,mais elle..

je sais pas quoi

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bannister
Dom Perignon
avatar

Nombre de messages : 1955
Localisation : Paris
Date d'inscription : 23/06/2007

MessageSujet: Re: SONIA ROSA: ELLE HALETAIT MERVEILLEUSEMENT   Lun 25 Fév - 18:32

zorglub a écrit:
Alors ,non seulement Sonia Rosa n' halète plus ,mais elle..

je sais pas quoi


Effectivement, assez consternant.

Consolons-nous en réécoutant le fulgurant premier LP et de temps en temps les gravures toujours aimables et sensuelles de Lisa Ono dont-il ne faut pas trop abuser dans la mesure où l'écoute répétée de la jeune nippone peut donner une impression lassante d'horizontalité.

Mais on ne dira jamais combien la Bossa est un genre difficile voire parfois franchement indigeste.

Une seule alternative avec ce genre saturnien et dionysiaque: intelligence, légerté, mélancolie, finesse, fraicheur et, surtout, précision et tempérance. Hors cela, c'est le cassage de gueule assuré. Si l'on obsterve le genre à travers ce prisme, on verra que Sonia Rosa n'est dans le fond pas très éloignée dans son art juvénile de Gilberto. Oublions les gravures postérieures qui font injure aux premières.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://voices.4rumer.com
46610
Nabuchodonosor
avatar

Nombre de messages : 790
Date d'inscription : 09/07/2007

MessageSujet: Re: SONIA ROSA: ELLE HALETAIT MERVEILLEUSEMENT   Mer 27 Fév - 2:17

Magnifique pochette en tout cas, l’impression étrange que la photo a été prise hier. Qualité de l’image comme d’hab.

Bannister a écrit:


Mais on ne dira jamais combien la Bossa est un genre difficile voire parfois franchement indigeste.


Je ne vois pas la Bossa-nova comme une musique « impuissante et statique » mais bien un swing nonchalant, triste et joyeux à la fois. Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://media.putfile.com/Cosmic-Echoes
Johnnie
Veuve Clicquot-Ponsardin
avatar

Nombre de messages : 1098
Age : 67
Date d'inscription : 30/06/2007

MessageSujet: Re: SONIA ROSA: ELLE HALETAIT MERVEILLEUSEMENT   Mer 27 Fév - 13:11

Bannister a écrit:
... Mais on ne dira jamais combien la Bossa est un genre difficile voire parfois franchement indigeste.

Une seule alternative avec ce genre saturnien et dionysiaque: intelligence, légerté, mélancolie, finesse, fraicheur et, surtout, précision et tempérance. Hors cela, c'est le cassage de gueule assuré. Si l'on obsterve le genre à travers ce prisme, on verra que Sonia Rosa n'est dans le fond pas très éloignée dans son art juvénile de Gilberto. Oublions les gravures postérieures qui font injure aux premières.
Je suis un peu moins radical que toi sur ce point. J'éprouve toujours pour la Bossa Nova et la Samba (le Samba pour les puristes) un certain émerveillement sous réserve que la qualité des compositions et des interprétations dépasse ce seuil de médiocrité en-dessous duquel c'est inaudible. Parallèlement, ma déception a été grande de devoir constater que la musique populaire brésilienne est à peu près aussi nulle que la nôtre sinon plus. Il semble donc que la période "Bossa nova" "Samba" constitue une exception dans la créativité musicale brésilienne et que son succès réside uniquement dans son exceptionnelle aptitude à flatter nos oreilles occidentales. Conceptuellement très proches du jazz, ces 2 genres musicaux ont également suscité l'enthousiasme des jazzmen américains. Certains vont jusqu'à affirmer que ces derniers ont fait main basse sur la bossa nova pour compenser un essoufflement patent de leur fond de commerce, hypothèse que je trouve parfaitement absurde et non dénuée d'arrières-pensées malveillantes...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jackie Whithout Sound
Jeroboam
avatar

Nombre de messages : 138
Date d'inscription : 04/02/2008

MessageSujet: Pierre Fiala exige qu'on joue le Vol du Bourdon à la Bastille   Mer 27 Fév - 18:46

zorglub a écrit:
Alors ,non seulement Sonia Rosa n' halète plus ,mais elle..

je sais pas quoi


Yuji Ohno qui avait fait le thème de ce dessin animé au début (sur la première et deuxième saisons) en a rejoué la musique en trio et le résultat n'est pas vilain. alien
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: SONIA ROSA: ELLE HALETAIT MERVEILLEUSEMENT   

Revenir en haut Aller en bas
 
SONIA ROSA: ELLE HALETAIT MERVEILLEUSEMENT
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La grenouille qui ne savait pas qu'elle était cuite.
» Elle a fait un bébé toute seule
» Sonia Prina
» Elle attend
» Spectacle Lui Elle & Sens Ciel - septembre 2009 - Alsace

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
JAZZ VOICES :: Les Voix :: 1960...-
Sauter vers: