AccueilAccueil  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 SHEILA JORDAN

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Bannister
Dom Perignon
avatar

Nombre de messages : 1955
Localisation : Paris
Date d'inscription : 23/06/2007

MessageSujet: SHEILA JORDAN   Jeu 20 Sep - 11:35

Un quart de sang Cherokee pour l'intransigeance et l'obstination, trois quarts de nuit de satin noir sur sa peau, blanche comme la lune est mure un soir d'automne, Sheila Jordan, gosse d'ouvriers très pauvres au physique de Louise Brooks écrit des arrangements pour sa voix sur les solos du Bird dès 1949. en 1952, elle débarque à New-York et fait irruption dans l'arrière salle d'un restaurant chinois où répètent Parker, Tristano, Bauer, Potter, Eager.

Allen Eager: Lennie a demandé qu'on lui décrive cette fille et Bird a répondu en se marrant que c'était tout à fait impossible mais que s'il voulait bien se servir de ses mains, il ne l'oublierait jamais. Entre Parker et elle, ça a tout de suite marché très fort, elle l'adulait, il la respecta dès qu'il l'entendit. Les chanteuse préférées de Bird étaient, après Billie, Sheila Jordan et Betty Carter qu'il n'a cessé d'encourager tant qu'il a pu. Ce qui est dommage, c'est que ces deux filles qui avaient un don exceptionnel pour la musique n'ont pu enregistrer que très tard. Mais elles ne faisaient aucune concession. Sheila est tombée raide amoureuse de Duke Jordan et ils ont eu une petite fille dont sa mère s'est beaucoup occupé, ce qui n'a pas arrangé sa carrière.

Sheila Jordan qui avait de solides bases au piano travailla dur avec Tristano qui lui enseigna l'art de contourner les harmonies pour les voir sous un angle différent, à réinventer à sa manière les standards, en plongeant profondément à l'intérieur pour en remonter, comme son meilleur élève, Subconscious Lee, d'insoupçonnables trésors d'émotion. Et soir après soir elle chanta avec Parker, soutenant souvent la comparaison avec son inspirateur.

Flip Phillips: Sheila Jordan parvenait à mêler sa voix avec celle de Bird et c'était tout bonnement enivrant et donnait le vertige. Ca, les souffleurs ne savaient pas le faire. Elle était très jolie, délurée, émouvante et ressemblait un peu à Chan.

Il faudra attendre 1963 pour que le label Blue Note, sur les bons conseils de Georges Russel, finisse par la laisser enregistrer le magnifique Portrait of Sheila, ce qui n'arrangera pas grand chose puisque Jordan devra attendre encore 10 années avant de se produire régulièrement avec le remarquable orchestre de Roswell Rudd puis de graver, en 1977, Sheila, avec le seul bassiste Arild Andersen.

Cet album est un chef-doeuvre d'intimité, de violence, de peur, d'amour, où l'éloquence meurtrie porte haut, comme une plaie vive à ses commissures, la manière franche du sang versé.



En témoigne, dans la douleur de mots qui disent la vanité des mots, cet extraordinaire Don't Explain qui est le seul à soutenir la comparaison avec celui de Billie Holliday, ce qui n'est pas rien quand on sait combien Lady Day aimait le chanter.

DON'T EXPLAIN
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://voices.4rumer.com
ptilou
Nabuchodonosor
avatar

Nombre de messages : 703
Localisation : Paris
Date d'inscription : 03/08/2007

MessageSujet: Re: SHEILA JORDAN   Sam 22 Sep - 14:19

Immédiatement superbe ce dialogue à deux : bass and... voices flower
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cooldesource.blog.lemonde.fr/
Bannister
Dom Perignon
avatar

Nombre de messages : 1955
Localisation : Paris
Date d'inscription : 23/06/2007

MessageSujet: Re: SHEILA JORDAN   Sam 22 Sep - 15:24

ptilou a écrit:
Immédiatement superbe ce dialogue à deux : bass and... voices flower

N'est ce pas. Et dire qu'on a reproché à Jordan de privilégier ce genre de formule Bass and Voice. Qui le ferait aujourd'hui où on colle des énaurmes orchestres pseudo-mainstream derrière des poupées barbies habillées par Gucci? L'intimité chambriste, les dialogues concertants, se vendent très mal.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://voices.4rumer.com
Duppy
Balthazar
avatar

Nombre de messages : 577
Age : 54
Localisation : Toulouse
Date d'inscription : 31/07/2007

MessageSujet: Re: SHEILA JORDAN   Sam 22 Sep - 21:16

Bannister a écrit:
N'est ce pas. Et dire qu'on a reproché à Jordan de privilégier ce genre de formule Bass and Voice. Qui le ferait aujourd'hui où on colle des énaurmes orchestres pseudo-mainstream derrière des poupées barbies habillées par Gucci? L'intimité chambriste, les dialogues concertants, se vendent très mal.

Mina Agossi, Roberta Gambarini...

J'ai été un peu décu d'ailleurs à l'écoute du Gambarini / Hank Jones...


Dernière édition par le Mar 25 Sep - 23:41, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://randomizm.blogspot.com/
Bannister
Dom Perignon
avatar

Nombre de messages : 1955
Localisation : Paris
Date d'inscription : 23/06/2007

MessageSujet: Re: SHEILA JORDAN   Sam 22 Sep - 21:26

Duppy a écrit:
[quote="BannisterN'est ce pas. Et dire qu'on a reproché à Jordan de privilégier ce genre de formule Bass and Voice. Qui le ferait aujourd'hui où on colle des énaurmes orchestres pseudo-mainstream derrière des poupées barbies habillées par Gucci? L'intimité chambriste, les dialogues concertants, se vendent très mal.
Citation :

Mina Agossi, Roberta Gambarini...

J'ai été un peu décu d'ailleurs à l'écoute du Gambarini / Hank Jones

A vrai dire moi aussi. Plus convenu. Il est moins bon que le premier mais reste une des meilleure publications jazz de cette année.


Dernière édition par le Mar 25 Sep - 20:46, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://voices.4rumer.com
gaston
Jeroboam
avatar

Nombre de messages : 149
Date d'inscription : 19/09/2007

MessageSujet: Re: SHEILA JORDAN   Sam 22 Sep - 23:03

pour mettre mon petit grain de sel sur sheila ( jordan bien sur ) je l'ai vue "live" voilà une vingtaine d'années en duo avec harvey schawrtz ( pas vérifié l'orthographe ). étais ce la salle, la fatigue ou quoi ça ne m'avais pas impressionné plus que ça. mais je me méfie beaucoup des impressions de concert ( dans un sens comme dans l'autre d'ailleurs )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://acaddyfordaddy.blogspot.com/
Johnnie
Veuve Clicquot-Ponsardin
avatar

Nombre de messages : 1098
Age : 67
Date d'inscription : 30/06/2007

MessageSujet: Re: SHEILA JORDAN   Mar 25 Sep - 18:50

Même si j'éprouve quelque plaisir à écouter Sheila Jordan, j'avoue une nette préférence pour le style décapant de Mina Agossi qui sublime cet étonnant couple musical voix/contrebasse sur des arrangements aussi insolites qu'inspirés (sur Hendrix notamment)...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rom
Hazarbalthazar
avatar

Nombre de messages : 674
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 09/07/2007

MessageSujet: Re: SHEILA JORDAN   Mer 7 Nov - 17:00

Je m'y attarde un peu aujourd'hui en écoutant son cd datant de 2005(76ans) en compagnie du contre-bassiste Cameron Brown -Live at Triad,Celebration.



18 chansons que l'on écoute avec énormément d'attention car il ne faut pas perdre ni oublier la petite note qui a son importance et qui éclate avec beaucoup d'humour et même de bonhomie.
Je dirais même plus : c'est une chanteuse de Jazz Jazz ,du vrai et jusqu'au bout des ongles.

Tracks: 1 Introductory Remarks by Sheila Jordan Jordan, Cameron Brown 0:35; 2 Humdrum Blues Brown 3:04; 3 Mood Indigo Bigard, Ellington, Mills 4:01; 4 It's You or No One Cahn, Styne 5:19; 5 Commentary Jordan, Cameron Brown 0:08; 6 Brother Where Are You? Brown 5:37; 7 Blues Medley for Miles/Blue Skies/All Blues/Freddie Freeloader Berlin, Davis 10:10; 8 The Promise of You Lins, Linx 4:51; 9 Commentary Jordan, Cameron Brown 0:04; 10 Astaire/Rodgers Medley/Let's Face the Music and Dance/Cheek to Cheek/I Berlin, Fields, Hammerstein ... 7:23; 11 Commentary Jordan, Cameron Brown 0:08; 12 Straight Ahead Baker, Lincoln, Waldron 5:10; 13 Fats Meets Bird Medley/Honeysuckle Rose/Ain't Misbehavin'/Scrapple from Brooks, Parker, Razaf, Waller 9:44; 14 Introducing Jay Clayton Jordan, Cameron Brown 0:20; 15 Birk's Works Gillespie 6:48; 16 Shelia's Blues Jordan 3:07; 17 Commentary Jordan, Cameron Brown 0:15; 18 The Crossing Jordan 4:41





Sheila a un site et un myspace dont le morceau Humdrum Blues se trouve sur Celebration.

_________________
N'entre pas dans mon âme avec tes chaussures.(proverbe tzigane)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Johnnie
Veuve Clicquot-Ponsardin
avatar

Nombre de messages : 1098
Age : 67
Date d'inscription : 30/06/2007

MessageSujet: Re: SHEILA JORDAN   Mer 7 Nov - 18:34

Ce qui est sur son myspace me conduit à réviser quelque peu mon jugement négatif initial. Tiens, j'ai ré-entendu avec grand plaisir le très connu Dat Dere. Quelqu'un peut-il me dire de qui c'est à l'origine ? Je ne pense pas que ça soit de Sheila Jordan, sauf erreur de ma part, ce qui est toujours possible...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rom
Hazarbalthazar
avatar

Nombre de messages : 674
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 09/07/2007

MessageSujet: Re: SHEILA JORDAN   Mer 7 Nov - 19:33

Il s'agit de Bobby Timmons Wink
Robert Henry "Bobby" Timmons (Born: December 19, 1935 in Philadelphia - Died: March 1, 1974 in New York City) was an American jazz pianist and composer. He is best known for his role as sideman in Art Blakey's Jazz Messengers (1958 - 1961) and the composition of Moanin',DAT DERE, and This Here, each of which are typical of his distinctive gospel soul-jazz style.

_________________
N'entre pas dans mon âme avec tes chaussures.(proverbe tzigane)


Dernière édition par le Jeu 8 Nov - 1:56, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ptilou
Nabuchodonosor
avatar

Nombre de messages : 703
Localisation : Paris
Date d'inscription : 03/08/2007

MessageSujet: Re: SHEILA JORDAN   Mer 7 Nov - 21:58

Johnnie a écrit:
...nette préférence pour le style décapant de Mina Agossi ..
pour mémoire 30 nov, 1er déc au Sunside:sunny:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cooldesource.blog.lemonde.fr/
Duppy
Balthazar
avatar

Nombre de messages : 577
Age : 54
Localisation : Toulouse
Date d'inscription : 31/07/2007

MessageSujet: Re: SHEILA JORDAN   Dim 11 Nov - 1:05

Dat Dere, par Bobby Timmons, accompagné de Ron Carter et Albert "Tootie" Heath, en concert à New York, le 1er octobre 1961.

Bobby Timmons est, avec Horace Silver et Herbie Hancock, le pianiste hard bop le plus funky des années 50/60. Et n'oublions pas qu'outre le célèbre Dat Dere, il est aussi le créateur de Moanin'.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://randomizm.blogspot.com/
ptilou
Nabuchodonosor
avatar

Nombre de messages : 703
Localisation : Paris
Date d'inscription : 03/08/2007

MessageSujet: A savoir   Mer 26 Nov - 17:41

Au Duc des Lomb : 12 et 13 déc

Sheila JORDAN & Aldo ROMANO Quartet

À la veille de ses 80 printemps, Sheila Jordan vient ensoleiller notre hivers parisien avec un projet qui démontre, s’il en était besoin, la jeunesse, l’énergie et la curiosité de cette exceptionnelle interprète du jazz.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cooldesource.blog.lemonde.fr/
46610
Nabuchodonosor
avatar

Nombre de messages : 790
Date d'inscription : 09/07/2007

MessageSujet: Re: SHEILA JORDAN   Mer 26 Nov - 23:24

ptilou a écrit:
Immédiatement superbe ce dialogue à deux : bass and... voices flower

Oui c'est excellent ce mariage ! de l'utilité de bien reproduire la contrebasse même chez soi Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://media.putfile.com/Cosmic-Echoes
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: SHEILA JORDAN   

Revenir en haut Aller en bas
 
SHEILA JORDAN
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Jordan Rudess / MorphWiz
» Louis Jordan en cow boy
» Armin Jordan
» Grems & Entek - Pour Ma Paire De Jordan / Bolos
» Stanley jordan

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
JAZZ VOICES :: Les Voix :: 1960...-
Sauter vers: