AccueilAccueil  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Pigeon John

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Duppy
Balthazar
avatar

Nombre de messages : 577
Age : 54
Localisation : Toulouse
Date d'inscription : 31/07/2007

MessageSujet: Pigeon John   Sam 29 Sep - 17:40

Voilà maintenant deux ans que j'écoute du hip-hop, et que cette musique est aujourd'hui celle qui me passionne le plus. Il existe à mon avis trois voix vraiment "émouvantes" dans ce mouvement aujourd'hui : Pigeon John, Myka Nyne et Devin The Dude.

Pigeon John est un rappeur californien de Los Angeles, faisant partie du mouvement "Project Blowed" du début des années 90 (pour résumer, le mouvement fondateur de ce que l'on appelle aujourd'hui le rap underground west coast). Sa particularité est de pratiquer une sorte de chant mi-rappé, mi-fredonné, avec charme et élégance.

Voici un titre extrait de son meilleur album :



Emily

Il n'en faut pas plus pour mon coeur de midinette. Et lisez donc les textes de cet Emily :

I met you at the age of 21
Lookin so fine like a young ripe plum
I was the gardener, you were the nun
I was maverick, you were the girl on top gun
I pursued you with young freshman eyes
Stomach too small for what the eyes realized
Thought I can handle it, I took you by the hand
And I asked you to marry me, I knelt on the sand
You said yes, never a second guess
Wait a few years to have babies was the plan
Made my dream's hope, got a 8 to 4
Workin' as a stock clerk at Nabisco
But I loved you, I put you first above all
Raised you high, so that you would never fall
We got more close sexually, daily, slipped up
And got you pregnant with a baby
Upset your parents, didn't tell mine
I told you it would be okay in time

I looked in your eyes, pretend to grin
Said that I love you and your my best friend
Told you to trust me until the end
'Til death do us part, that was the start
But I'm leaving, (I told you I would never lie)
I'm sorry but I'm leaving, (But I'm not that type of guy)
I'm sorry my dear...

I had to have a meeting with your dad
I was very nervous, he was very sad
You were going joggin, I was very glad
I knew what I did and I knew what I had
It was your attention, I had time to stall
I told him I'd get a second job at the mall
He said okay but filled with disbelief
I said good-bye, filled with relief
Cuz I knew I didn't want to, knew I didn't plan this
Knew I had to give all of my goals just to stand this
And that really sucked, I was so young
All I ever wanted was to rap and have fun
Now I had to work, then I really thought about it
Did I really have to? Or would he have thought about it?
I thought I had to do it for myself
It was my life, it belonged to no one else
So I planned to leave a thief in the night
Disappear with a trace, let them know I felt like

I looked in your eyes, pretend to grin
Said that I love you and your my best friend
Told you to trust me until the end
'Til death do us part, that was the start
But I'm leaving, (I told you I would never lie)
I'm sorry but I'm leaving, (But I'm not that type of guy)
I'm sorry my dear...

Four years past, I'm still spending my wills
Still making demos, looking for a record deal
You found my act, was bumped into my friend
Sent me a letter told me silence had to end
You had a daughter, named her Emily
And everytime she looked at you felt like me
She was asking questions, "Where is my dad?
And what did he do mommy to make you so mad?"
You said I had to come and finally meet my girl
I said that I would if, only I could
Showed up at the door it was answered by her
I knew by her eyes that I was her father
I knelt to your level, said, "Who are you?"
You said, "Emily", I said, "How cute"
I walked you in, holding your hand
You showed me your bedroom, I took us slow and
You said "Daddy, where have you been?
I hope you never ever have to leave again"

I looked in your eyes, pretend to grin
Said that I love you and your my best friend
Told you to trust me until the end
'Til death do us part, that was the start
But I'm leaving
I'm sorry but I'm leaving
I'm sorry my dear...


Voilà, juste profondément humain. Et cela suffit amplement à mon bonheur.


Dernière édition par Duppy le Sam 27 Sep - 2:20, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://randomizm.blogspot.com/
Bannister
Dom Perignon
avatar

Nombre de messages : 1955
Localisation : Paris
Date d'inscription : 23/06/2007

MessageSujet: Re: Pigeon John   Sam 29 Sep - 17:55

j'ai un peu de mal à juger, j'en suis resté à Gil Scott Heron et aux Last Poets qui sont peut-être des passerelles vers cette musique que je en connais pas.

Mais pas la peine en revanche de s'y connaitre pour trouver du charme à cette mélancolique rengaine, comme j'ai trouvé beaucoup de charme à la BO de Ghostdog - mais tu vas tout de suite me dire qui il s'agissait -

J'ajoute que j'ai l'impression que la voix de Pigeon, et même le débit de cette voix, ressemble à celle de Scorcese. Où alors c'est Scorcese qui a un beat naturel!

Merci Duppy de combler mes lacunes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://voices.4rumer.com
Duppy
Balthazar
avatar

Nombre de messages : 577
Age : 54
Localisation : Toulouse
Date d'inscription : 31/07/2007

MessageSujet: Re: Pigeon John   Sam 29 Sep - 18:13

Il existe deux versions de la BO de Ghost Dog, merveilleux film de Jim Jarmusch en passant.

La version américaine



composée de titres joués par des rappeurs tournant autour de la Wu Tang Family : Sunz Of Man, Tekitha, North Star, Melodie & 12 O'Clock, et de musiques de RZA, génial producteur du Wu Tang Clan

et la version japonaise :



nettement supérieure et composée uniquement de titres du Wu Tang Clan

Le Wu Tang Clan est personnellement la formation qui m'a amenée à cette musique. C'est un collectif de musiciens et de rappeurs de New-York composée de RZA, GZA, Method Man, Old Dirty Bastard (décédé), Ghostface Killah, Raekwon, U-God et Inspectah Deck. Ils font un rap hardcore et minimaliste, basé principalement sur des samplings de RZA soul, funk et jazz.

"Enter the Wu Tang (36 Chambers) en 1993 est un des somments absolus de cette musique !

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://randomizm.blogspot.com/
Bannister
Dom Perignon
avatar

Nombre de messages : 1955
Localisation : Paris
Date d'inscription : 23/06/2007

MessageSujet: Re: Pigeon John   Sam 29 Sep - 18:16

Citation :

"Enter the Wu Tang (36 Chambers) en 1993 est un des somments absolus de cette musique !

Je vais donc me mettre à sa recherche derechef!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://voices.4rumer.com
Rom
Hazarbalthazar
avatar

Nombre de messages : 674
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 09/07/2007

MessageSujet: Re: Pigeon John   Sam 29 Sep - 18:36

Dans EMILY ,il y a malgré tout une émotion à travers une ligne mélodique répétitive qui me rappelle vaguement les rondes enfantines d'antan de façon plus allégées ou aériennes
On se ré-adapte!

Pigeon vole?




_________________
N'entre pas dans mon âme avec tes chaussures.(proverbe tzigane)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Duppy
Balthazar
avatar

Nombre de messages : 577
Age : 54
Localisation : Toulouse
Date d'inscription : 31/07/2007

MessageSujet: Re: Pigeon John   Dim 30 Sep - 10:25

Rom a écrit:
Dans EMILY ,il y a malgré tout une émotion à travers une ligne mélodique répétitive qui me rappelle vaguement les rondes enfantines d'antan de façon plus allégées ou aériennes
On se ré-adapte!


Oui Rom, trés bien vu, c'est exactement ça. Et comme la chanson parle d'enfant...

Le hip-hop est entièrement basé sur le principe de la boucle répétitive. Le producteur (DJ) sample une petite partie d'un morceau existant, on lui rajoute un ou deux instruments d'autres morceaux, ou joués, et on fabrique un beat de quelques secondes qu'on fait tourner. Le Dj peut aussi souligner le rythme par quelques scratches bien sentis. Aux rappeurs (MC : Maitre de Cérémonie) ensuite de pratiquer leur art sur ce beat ainsi obtenu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://randomizm.blogspot.com/
Duppy
Balthazar
avatar

Nombre de messages : 577
Age : 54
Localisation : Toulouse
Date d'inscription : 31/07/2007

MessageSujet: Re: Pigeon John   Dim 30 Sep - 11:33

Pour illustrer mon propos, j'ai trouvé cette petite vidéo :

Freestyle : The Art Of Rhyme (1/4)

Parce que pour aimer le hip hop, il faut avant tout aimer le rap ! Et je ne suis pas sur que ce soit le plus facile pour des amateurs de jazz, alors que la filialition me parait évidente.

On retrouve les Last Poets dont parlait Bannister dans cette vidéo, mais pas le grand Gil Scott-Heron. Le voici ici jouant cette formidable chanson The Bottle. Le phrasé de Scott-Heron est effectivement annonciateur du rap...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://randomizm.blogspot.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Pigeon John   

Revenir en haut Aller en bas
 
Pigeon John
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Dr. John - Gris Gris
» DADDAD - Ben, John et qui d'autres ???
» Happy Birthday John WIlliams (8 fevrier 1932)
» john butler solo
» John Cale à Paris, 5 septembre

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
JAZZ VOICES :: Les Voix :: Les Autres Voix-
Sauter vers: