AccueilAccueil  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Cybille Shepherd, sublime garce de nos 15 ans

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Bannister
Dom Perignon
avatar

Nombre de messages : 1955
Localisation : Paris
Date d'inscription : 23/06/2007

MessageSujet: Cybille Shepherd, sublime garce de nos 15 ans   Mer 24 Oct - 17:47

Coincée, guindée, collet monté, inaccessible, stupide, bourgeoise, bégueule, distante, méprisante, froide, cynique, insensible, salope, puritaine, pudibonde, niaise, frigide, immature, inhumaine, opportuniste, carriériste, conne, insultante, idiote, dangereuse, obtuse….

Tout ce que vous voulez, mais cela ne change rien, vous la voyez déambuler derrière une vitrine de permanence électorale, avec ses longues jambes élancées et son port altier, ce visage qui ne parvient pas à faire la part du vice et de la vertu. Comme Travis dans Taxi Driver, vous succombez au charme de cet ange exterminateur en robe blanche qui va vidanger sûrement et simplement ce qu’il vous reste de civilisation, cette petite cloison qui vous empêche encore de digérer l’impossible, vous retient encore de pratiquer l’holocauste.

Difficile d’oublier donc, Cybille Shepherd dans Taxi Driver cette après-midi torride, sèche et étouffante de 1979 où nous vîmes ce film de Martin Scorcese et bûmes la dernière scène, plus dure encore que l’avant-dernière – le ratage fait plus mal que les balles dans le ventre - la gorge serrée, brûlant, allez savoir pourquoi, d’emmener notre petite amie voir un film pornographique pour vérifier que.

Cybille, qui avait pourtant travaillé dur sa voix, fût rudement critiquée dans ce film hommage aux musicals des années trente, véritable casse-gueule réalisé par Bogdanovitch qu’est At Long Last Love où le réalisateur refusa de doubler les acteurs sur des standards assez difficiles de Cole Porter. Chose encore inhabituelle en 1975 mais aujourd’hui prisée – Tout le Monde dit I Love You, par exemple – le public recherchant peut-être un peu plus l’ironie et le naturel que la performance.



Écoutons cette adorable garce de nos 15 ans – et bon sang cela s’entend encore quand elle dit I mean This Is The Way I’m - dans une version – cela s’imposait après ce que nous avons commencé à écrire en haut de la page – de I’m Old Fashioned, fine composition de Kern et Mercer popularisée en 1954 par le petit combo de l’encore très parkerien Charlie Mariano d’alors, les Boston All-Stars. Pas forcément une très grande chanteuse me direz-vous, mais alors, pourquoi se la repasse-t-on, hein ? Et qu’est-ce qu’on était bien quand on allait voir des films dans les années 70, les joints tournaient comme des chevaux de bois et les nabots sécuritaires porteurs de Breitling ne venaient pas – encore - nous les briser.

I'M OLD FASHIONED

Photo: Cybille Shepherd dans The Last Picture Show de P. Bogdanovitch.


Dernière édition par Bannister le Jeu 10 Fév - 4:12, édité 9 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://voices.4rumer.com
Johnnie
Veuve Clicquot-Ponsardin
avatar

Nombre de messages : 1098
Age : 67
Date d'inscription : 30/06/2007

MessageSujet: Re: Cybille Shepherd, sublime garce de nos 15 ans   Mer 24 Oct - 18:32

En ce qui me concerne, j'ai découvert Cybill Shepherd dans une série TV à chier qui s'appelait Clair de Lune avec un débutant nommé Bruce Willis qui tentait de se faire un nom à l'époque. Je trouvais ça assez nul mais fallait bien que je m'occupe un peu pendant que je gardais mes gamins en bas âge à l'époque. Si possible avec un machin qui ne "prenait pas la tête". De ce point de vue, cette série était idéale : une Cybill Shepherd qui exposait fugitivement des carrés de peau nue propres à exciter l'imagination sans s'attirer l'ire des ligues de vertu, des scenaris proches de l'indigence... Bref, de la bonne série américaine pour tuer le temps en regardant de belles filles. D'une beauté incontestablement renversante, j'ai toujours trouvé cette actrice assez inexpressive dans son jeu et son chant n'est pas mieux. La justesse y est d'ailleurs très approximative par moment. Presque aussi mauvais que si je me mettais moi-même à chanter. C'est dire...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bannister
Dom Perignon
avatar

Nombre de messages : 1955
Localisation : Paris
Date d'inscription : 23/06/2007

MessageSujet: Re: Cybille Shepherd, sublime garce de nos 15 ans   Mer 24 Oct - 20:16

Citation :
C'est dire...

Certes, mais je préfère quand même ça, même maladroit et souvent outrancier, pas juste, à la perfection insipide de certaines vocalistes qui ont oublié leur âme.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://voices.4rumer.com
zorglub
Jeroboam
avatar

Nombre de messages : 100
Date d'inscription : 01/10/2007

MessageSujet: Re: Cybille Shepherd, sublime garce de nos 15 ans   Mer 24 Oct - 21:29

Celui la je l' avais acheté a cause de la pochette, de la liste des titres des morceaux.. et sur le nom de l' actrice..( à cause en autre de "la derniere séance"")


de l' achat de disque considéré comme une roulette russe...

et je ne sais meme plus du coup ,ou est ce CD ...perdus avec ceux que je n' écoute plus...

mais de mémoire il m' a fait le mème effet pervers ...donc finalement agréable ,que
...écouter mal chanter les standards tellement standards ,qu' ils résistent presque a tout...

(et de mémoire aussi ..il me semble que Cybille etait bien plus agréable a regarder que Ringo...)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Johnnie
Veuve Clicquot-Ponsardin
avatar

Nombre de messages : 1098
Age : 67
Date d'inscription : 30/06/2007

MessageSujet: Re: Cybille Shepherd, sublime garce de nos 15 ans   Mer 24 Oct - 22:10

Bannister a écrit:
Citation :
C'est dire...
Certes, mais je préfère quand même ça, même maladroit et souvent outrancier, pas juste, à la perfection insipide de certaines vocalistes qui ont oublié leur âme.
Ah, je ne voulais pas te vexer !!! C'est tout de même très écoutable en dépit de mes critiques à la tronçonneuse...

zorglub a écrit:
... mais de mémoire il m' a fait le mème effet pervers ...donc finalement agréable ,que
...écouter mal chanter les standards tellement standards ,qu' ils résistent presque a tout...

(et de mémoire aussi ..il me semble que Cybille etait bien plus agréable a regarder que Ringo...)
Effectivement, Ringo Starr surpassait incontestablement Cybill Shepherd sur le plan de la "beauté intérieure". L'extérieur, en revanche...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
stephane
Jeroboam
avatar

Nombre de messages : 118
Date d'inscription : 24/09/2007

MessageSujet: Re: Cybille Shepherd, sublime garce de nos 15 ans   Jeu 25 Oct - 8:03

zorglub a écrit:
"Quand je fais de la purée Mousseline...je suis sûr que tout le monde en reprend.."
Schopenhauer
"Moi je fais un petit volcan...pour mettre le jus dedans"
Nietzsche

Personnellement, le tube de Nietzsche que je préfère c'est "Si j'avais un marteau". Mais bon, chacun ses goûts...

Quant à Cybill Sheperd... aucune opinion ! Désolé...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://legrognard.hautetfort.com/
Bannister
Dom Perignon
avatar

Nombre de messages : 1955
Localisation : Paris
Date d'inscription : 23/06/2007

MessageSujet: Re: Cybille Shepherd, sublime garce de nos 15 ans   Jeu 25 Oct - 13:35

stephane a écrit:
zorglub a écrit:
"Quand je fais de la purée Mousseline...je suis sûr que tout le monde en reprend.."
Schopenhauer
"Moi je fais un petit volcan...pour mettre le jus dedans"
Nietzsche

Personnellement, le tube de Nietzsche que je préfère c'est "Si j'avais un marteau". Mais bon, chacun ses goûts...

Quant à Cybill Sheperd... aucune opinion ! Désolé...

Je crois ne pas me tromper en disant que Nietzsche a composé au moins trois lieder - à l'instar de Hegel! Fauidrait en retrouver le trace.

Quand à Zarathoustra, N. n'écrit-il pas que Zarathoustra danse, lui aussi, mais il ne danse pas la tarentelle? Évidement la tarentelle cela n'est pas mettre du jus dans un petit volcan, encore que les accès de transe, dansée frénétiquement, inspirés par les effets de la morsure dune araignée chez les paysans calabrais allaient parfois jusqu'à l'acte sexuel, symbolique ou réel et partagé par la communauté ( je suis sur que tout le monde en reprend).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://voices.4rumer.com
zorglub
Jeroboam
avatar

Nombre de messages : 100
Date d'inscription : 01/10/2007

MessageSujet: Re: Cybille Shepherd, sublime garce de nos 15 ans   Sam 27 Oct - 9:23



Mais comment ai je pu vivre jusqu' à présent une vie d' internaute épanoui sans lire ce forum?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
tuamotu
Magnum
avatar

Nombre de messages : 84
Date d'inscription : 26/10/2007

MessageSujet: Re: Cybille Shepherd, sublime garce de nos 15 ans   Sam 27 Oct - 11:06

Même si à l'époque de vos 15 ans (qui en étaient 30 pour moi) la Cybille nous l'avait effectivement joué pervers, pour ce qui est de la chanson et surtout voyant vers quelle insondables profondeurs intellectuelles celà nous entraine, je pense que le plus sage serait que chacun puisse se faire une opinion en écoutant la dame.

La mienne -d'opinion- est faite... depuis la première écoute! Sans rancune...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Cybille Shepherd, sublime garce de nos 15 ans   

Revenir en haut Aller en bas
 
Cybille Shepherd, sublime garce de nos 15 ans
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» ASHTON SHEPHERD
» La musique sublime t elle la douleur?
» Kenny Wayne Shepherd
» L'union fait la force (sublime vidéo)
» 03-07 : KENNY WAYNE SHEPHERD - 10 Days Out

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
JAZZ VOICES :: Les Voix :: 1960...-
Sauter vers: