AccueilAccueil  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Monica ZETTERLUND 1964

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
tuamotu
Magnum
avatar

Nombre de messages : 84
Date d'inscription : 26/10/2007

MessageSujet: Monica ZETTERLUND 1964   Dim 28 Oct - 11:01

Elle nous vient du froid mais "Blue Prelude" peut faire fondre la glace...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
zorglub
Jeroboam
avatar

Nombre de messages : 100
Date d'inscription : 01/10/2007

MessageSujet: Re: Monica ZETTERLUND 1964   Dim 28 Oct - 11:14

j' avais découvert cette chanteuse par hasard et par le biais de Bill Evans


réédition en pochette carton en plus.. j' adore

(et c' était le fleuron de mes blindtest...)

un extrait video ICI
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
tuamotu
Magnum
avatar

Nombre de messages : 84
Date d'inscription : 26/10/2007

MessageSujet: Re: Monica ZETTERLUND 1964   Dim 28 Oct - 11:48

Une grande dame de Suède, chanteuse et actrice, qui est morte tragiquement en 2005, dans l'incendie de son appartement a Stockholm. Elle avait 68 ans. Elle a enregistré une trentaine d'albums dont celui que tu cites qui est effectivement le plus connu -pas obligatoirement le meilleur- et diffusé mais certains autres méritent vraiment un arrêt sur image.
Tu me diras pour Make Mine...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bannister
Dom Perignon
avatar

Nombre de messages : 1955
Localisation : Paris
Date d'inscription : 23/06/2007

MessageSujet: Re: Monica ZETTERLUND 1964   Dim 28 Oct - 17:51

La fin de Monica Zetterlund est une chose horrible, quand je l'ai apprise, ca m'a retourné. D'autant que j'ai un souvenir particulièrement lumineux de cette chanteuse au timbre unique, longtemps concurrente - mais il n'y pas lieu de les comparer - de la hollandaise Rita Reys. Zorglub, tu as bien raison de proposer cet extrait sur You tube . Il est bourré de charme. La camera surprend la chanteuse au moment où elle brise un peu du profond et fécond silence d'où Bill Evans ne sortait pas si souvent - La Faro disait de lui que parfois, il était comme un puit sans fond. Un grand moment d'humanité et de symbiose fragile. je n'ai jamais pu que me délecter du visage aristocratique, pudique, secrètement réjoui du pianiste, de la candeur et de l'étonnement de Zetterlund qui se dit, je crois, quel magnifique ovni. Et les paroles en suédois sont encore plus belles, finalement. Ses albums, à conserver pas loin du cœur, sont indispensables.


Dernière édition par le Mar 19 Fév - 3:15, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://voices.4rumer.com
Jackie Whithout Sound
Jeroboam
avatar

Nombre de messages : 138
Date d'inscription : 04/02/2008

MessageSujet: Pierrot Fiala mange une libellule   Mar 19 Fév - 1:04

zorglub a écrit:
j' avais découvert cette chanteuse par hasard et par le biais de Bill Evans


réédition en pochette carton en plus.. j' adore

(et c' était le fleuron de mes blindtest...)

un extrait video ICI

Merci beaucoup pour cette vidéo, tout bonnement excellente, avec ce contraste entre la nonchalance de M. Zetterlund et l'impassibilité introvertie de Bill Evans, c'est magnifique ! cheers
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Johnnie
Veuve Clicquot-Ponsardin
avatar

Nombre de messages : 1098
Age : 67
Date d'inscription : 30/06/2007

MessageSujet: Re: Monica ZETTERLUND 1964   Mar 19 Fév - 16:28

J'avais involontairement zappé sur le thread concernant Monica ZETTERLUND que je ne connaissais absolument pas. C'est incontestablement une grande et belle artiste. Cependant, j'ai du mal à me faire aux roulements de "R" de la langue suédoise en jazz (car j'imagine que c'est d'elle dont il s'agit) ce qui fait que ça gâche mon plaisir dans cet étonnant duo avec Bill Evans où ce dernier semble plus préoccupé par sa prochaine déclaration de revenus que d'installer la prodigieuse magie musicale dont on le sait pourtant capable. Désolé de vous contredire pour une fois.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jackie Whithout Sound
Jeroboam
avatar

Nombre de messages : 138
Date d'inscription : 04/02/2008

MessageSujet: Pierre Fiala capture un hanneton au lasso   Ven 22 Fév - 1:55

C'est le contraste précisément que je trouve intéressant dans cette vidéo, la langue suédoise est au contraire magnifique et ça change de l'entendre pour une fois, je n'ai pas souvenir ceci dit d'avoir vu Bill Evans jouer du piano en sautant au plafond, possédé par le démon du clavier tel Jimmy Smith, il est souvent calme voire renfermé, non ? Suspect cyclops
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bannister
Dom Perignon
avatar

Nombre de messages : 1955
Localisation : Paris
Date d'inscription : 23/06/2007

MessageSujet: Re: Monica ZETTERLUND 1964   Ven 22 Fév - 3:39

Jackie Whithout Sound a écrit:
C'est le contraste précisément que je trouve intéressant dans cette vidéo, la langue suédoise est au contraire magnifique et ça change de l'entendre pour une fois, je n'ai pas souvenir ceci dit d'avoir vu Bill Evans jouer du piano en sautant au plafond, possédé par le démon du clavier tel Jimmy Smith, il est souvent calme voire renfermé, non ? Suspect cyclops

Evans était un homme physiquement plus fort qu'il n'en avait l'air, mais il était extrêmement réservé, pour ne pas dire renfermé, ce qui ne surprendra personne. Il était même sujet à des états de stupeur liés à une profonde angoisse. D'où probablement l'héroïne consommée avec prodigalité, non pour se "payer un petit voyage", comme on dit dans le milieu, mais simplement pour pouvoir continuer à vivre à peu près normalement. Ainsi la drogue n'a t-elle pas fait du bien à Evans mais l'a t-elle paradoxalement sauvé d'une envie récurrente de tirer une bonne fois pour toutes sa révérence à un monde qui ne ressemblait en rien à celui qu'il créait, accords après désaccords, avec cet étrange flegme dans lequel la fragilité le dispute à la plus haute distinction.

Un être magnifique dont la musique a été et est encore une drogue essentielle à la poursuite de ma vie.

C'est le premier pianiste de jazz que j'ai écouté après Red Garland. Il me passionne toujours autant qu'à la première fois et parfois j'en suis même à modeler ma manière de penser sur sa manière de jouer tant elle me semble juste dans son aptitude à rendre compte de toutes les nuances des sentiments.

Reste qu'écouter vraiment la musique d'Evans n'est pas une chose inconséquente parce qu'en se mettant à sa portée, qui est la portée généreuse et belle d'une grande humanité, on se trouve aussitôt en déséquilibre, en porte à faux avec un monde aujourd'hui à l'étiage et qui ne cesse de s'abaisser et de se vider bruyamment.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://voices.4rumer.com
Johnnie
Veuve Clicquot-Ponsardin
avatar

Nombre de messages : 1098
Age : 67
Date d'inscription : 30/06/2007

MessageSujet: Re: Monica ZETTERLUND 1964   Ven 22 Fév - 18:51

Nous nous aventurons ici sur le terrain miné des canons esthétiques personnels et il est difficile de se mettre d'accord. Comme je crois l'avoir dit plus haut, je reconnais un grand talent à Monica ZETTERLUND tout en étant réservé quant à son accent ce qui est affaire de sensibilité personnelle évidemment.
En ce qui concerne Bill Evans, je me souviens d'avoir été subjugé sur ce forum par une de ses interprétations alors que je n'éprouve pas, loin s'en faut, une attirance indéfectible envers son style musical. Sur ce point, des pianistes tels que Oscar Peterson, Dave Brubeck ou, encore mieux, Martial Solal me font plus "vibrer". Ceci étant, Bill Evans est incontestablement un des musicien-phare du jazz. Nul ne peut le nier, moi y compris.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Duppy
Balthazar
avatar

Nombre de messages : 577
Age : 54
Localisation : Toulouse
Date d'inscription : 31/07/2007

MessageSujet: Re: Monica ZETTERLUND 1964   Sam 23 Fév - 1:54

Oui Johnny, tu as raison, mais Bannister aussi sur un point : l'intimité que l'on peut ressentir à l'écoute de Bill Evans. J'ai longtemps moi aussi vécu avec Bill Evans, et me reconnais parfaitement dans ce que dis Bannister. Je l'écoute beaucoup moins souvent aujourd'hui. Mais ces disques sont là, trés prés, on ne sait jamais...

Le morceau qui t'avais plu, Johnny, c'était un extrait de "You Must Believe In Spring", en trio avec Eddy Gomez et Elliott Zigmund. L'as tu écouté en entier cet album ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://randomizm.blogspot.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Monica ZETTERLUND 1964   

Revenir en haut Aller en bas
 
Monica ZETTERLUND 1964
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Eurovision 1964.
» Around And Around (1964)
» Muddy Waters : Folk Singer (1964)
» [SORTIE] ...pour Michael dans une librairie de Santa Monica (+ UP photos p.2)
» REMEMBER Sam Cooke (January 22, 1931 – December 11, 1964)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
JAZZ VOICES :: Les Voix :: 1960...-
Sauter vers: