AccueilAccueil  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 SLIM GAILLARD THE BERSERKER!

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Bannister
Dom Perignon
avatar

Nombre de messages : 1955
Localisation : Paris
Date d'inscription : 23/06/2007

MessageSujet: SLIM GAILLARD THE BERSERKER!   Sam 2 Fév - 19:50



Je me souviens d'une petite sauterie lacustre, estivale, norvégienne, aux abords infestés de moustiques gigantesques et au cours de laquelle un mec très local, balèze donc, furieux sous l'effet de la jaja à qui il ne manquait plus qu'une hache et une carte géographique de la vallée de la Seine, se distingua de façon inattendue. Alors que j'étais affalé contre une vieille souche pourrie et moussue, à demi assommé par une grande consommation d'aquavit, une jeune et formidable beauté blonde, vacillante sous le ciel plus bleu que la Prusse, me tira par le bras pour l'obliger à me redresser, lançant en anglais d'un air joyeux: Look, honey, Lars is going berserk with music! What a berserker, en effet, puisque le gaillard s'étant saisi d'une guitare et ayant enfilé des patins à roulette dansait, virtuose dément, comme un forcené, sur la coque renversée d'une barcasse tout en plaquant sur son instrument les accords d'un tube à la mode de l'époque et dont j'ai oublié l'air anémique.

Pas trop mal comme expérience de jeunesse quand on en a marre de moisir en scandinave et qu'on a épuisé toutes les positions du kamasutra entre un décilitre de bière, une coucherie, une promenade sanitaire jusqu'au supermarché du coin, une coucherie, un décilitre de bière...

Mais, à vrai dire, cet éthylique viking marchait sans le savoir sur les pas du grand Slim gaillard qui avait été jusqu'à pratiquer le tape-dance en rollers tout en jouant à une vitesse folle les standards sur une guitare fraîchement électrifiée.

Hipster à l'instar de Cab Calloway ou de Louis Jordan et créateur du fabuleux duo avec Slam Stewart, Gaillard se distingua très vite des ses brillants compagnons de route en poussant la logique de l'absurde et la provocation pure dans leurs derniers retranchements à la manière des surréalistes français qu'il appréciait beaucoup. Le poète héroïnomane et surréaliste Jacques Vacher, qui mit fin à ses jours en 1919 en avalant 20 grammes d'opium dans une cabine téléphonique désaffectée avant qu'on ne le retrouve mort un peu plus tard dans une chambre d'hôtel à Nantes, venait d'écouter avec ravissement, et pour la dernière fois, le bruit qu'il préférait, celui d'un concasseur de pierres, d'où le Cement Mixer composé par Gaillard 25 ans après en hommage au poète disparu et dont l'œuvre lui avait été prêtée par Marcel Duchamp pendant son exil an Amérique. Les apparitions de Gaillard à la fin des années 40 ont été pour ceux qui y assistèrent des spectacles hallucinatoires dont nombre se sont demandé s'ils ne les avaient pas rêvés. Il faut lire le passage d'On The Road de Kerouac (1957) où l'écrivain américain raconte une de ces soirées, pour en saisir l'atmosphère unique.

Slim Gaillard au Birdland côtoyait les plus grands qui eux le considéraient grandement: Charlie Parker, Flip Phillips, Coleman Hawkins, Tristano, entre autres, ou encore Dizzie qui grava avec lui et Parker une mémorable session en 1945.

Il faut enfin baisser très bas son chapeau face au génie de cet homme sans pareil dont on ne sait rien des origines greco-germano-afro-cubaines et qui, mélange détonant à lui tout seul, inventa une langue, le vout , à base d'arménien, de vieux castillan, de japonais, de napolitain et d'autres idiomes dont l'auteur de ces lignes, pourtant d'un naturel curieux, n'a jamais réussi à déterminer l'origine.

Ecoutons ce Ya Ha Ha! gravé à Los Angeles en 1945 en très bonne compagnie - Marmarosa, Singleton, "Barn"Brown, qui donne la réplique hip - pour nous convaincre que ce gars, fin guitariste de surcroît, était idéalement givré.

Ya-Ha-Ha!


Dernière édition par le Dim 3 Fév - 18:20, édité 14 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://voices.4rumer.com
Johnnie
Veuve Clicquot-Ponsardin
avatar

Nombre de messages : 1098
Age : 67
Date d'inscription : 30/06/2007

MessageSujet: Re: SLIM GAILLARD THE BERSERKER!   Sam 2 Fév - 22:05

Je ne connaissais pas et c'est vraiment rafraichissant au possible cette musique endiablée !!! Mais je crains que ton enregistrement soit bien antérieur à 1945 vu la qualité médiocre de la galette. En 1945, on gravait déjà en qualité acceptable. Pour s'en convaincre, il n'est que d'écouter les mémorables enregistrements de Glenn Miller en pleine seconde guerre mondiale où il est mort en 1944 d'ailleurs (pas totalement certain de l'année.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bannister
Dom Perignon
avatar

Nombre de messages : 1955
Localisation : Paris
Date d'inscription : 23/06/2007

MessageSujet: Re: SLIM GAILLARD THE BERSERKER!   Sam 2 Fév - 22:14

Johnnie a écrit:
Je ne connaissais pas et c'est vraiment rafraichissant au possible cette musique endiablée !!! Mais je crains que ton enregistrement soit bien antérieur à 1945 vu la qualité médiocre de la galette. En 1945, on gravait déjà en qualité acceptable. Pour s'en convaincre, il n'est que d'écouter les mémorables enregistrements de Glenn Miller en pleine seconde guerre mondiale où il est mort en 1944 d'ailleurs (pas totalement certain de l'année.)

Non,non, 1945, je ne déconne jamais avec les dates camarade! La qualité des galettes est extrêmement variable et si, par exemple, les gravures de John Kirby datant de 1941 et rééditées par le remarquable et confidentiel label CIRCLE sont à tomber à la renverse de présence et de perfection, il y a des prises de son qui datent des années 60 qui sont à vomir. Et je en parle pas des enregistrements récents tellement bidouillés qu'ils n'ont plus d'âme du tout, comme le monde qui les entoure malheureusement, on en parle dans un autre sujet aujourd'hui...

Tiens, en ce moment, j'écoute Wardell Gray jouer Easy Living sur un 78', le son n'est pas ce qu'on pourrait appeler "clean", mais franchement, ça tue de vérité.

J'ajoute que les bandes de Miller ont souvent été relookées et nettoyées avec un système qui laisse parfois à désirer et s'appelle CEDAR et qui a tendance à bouffer le haut du spectre fréquentiel. ainsi un solo de soprano se verra-t-il raboté et délivrer un son plus grave et rond, un peu comme un chablis mis a vieillir dans du bois neuf: séduisant au premier abord, mais sans âme. Je dis ça mais il existe des milliers de CD de Miller des très bons au pires. In the Mood demeurant un excellent "produit d'appel"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://voices.4rumer.com
Bannister
Dom Perignon
avatar

Nombre de messages : 1955
Localisation : Paris
Date d'inscription : 23/06/2007

MessageSujet: Re: SLIM GAILLARD THE BERSERKER!   Dim 3 Fév - 17:28

"McVoutee" at Billy Berg en 1946



Dernière édition par le Dim 3 Fév - 18:05, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://voices.4rumer.com
Bannister
Dom Perignon
avatar

Nombre de messages : 1955
Localisation : Paris
Date d'inscription : 23/06/2007

MessageSujet: Re: SLIM GAILLARD THE BERSERKER!   Dim 3 Fév - 17:28

Trio survolté avec "Barn" Brown et Singleton

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://voices.4rumer.com
Duppy
Balthazar
avatar

Nombre de messages : 577
Age : 55
Localisation : Toulouse
Date d'inscription : 31/07/2007

MessageSujet: Re: SLIM GAILLARD THE BERSERKER!   Dim 3 Fév - 21:54

La qualité des enregistrements, c'est bien le problème avec Slim Gaillard. Et pire, la quantité de ces enregistrements. On ne trouve facilement aujourd'hui qu'un album, et loin d'être le meilleur, "Slim Gaillard Rides Again"



Quand au fabuleux duo Slim & Slam qu'il formait avec le contrebassiste chantant Slam Stewart, c'est à peu près pareil...

Si je me trompe, n'hésitez pas à m'informer de l'endroit où l'on peut trouver ces galettes...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://randomizm.blogspot.com/
Bannister
Dom Perignon
avatar

Nombre de messages : 1955
Localisation : Paris
Date d'inscription : 23/06/2007

MessageSujet: Re: SLIM GAILLARD THE BERSERKER!   Dim 3 Fév - 22:49

A mon avis, le mieux est The Chronological Slim Gaillard chez CLASSICS RECORDS. Série CLASSICS. Le son est ce qu'il est mais le label a fait un très beau travail.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://voices.4rumer.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: SLIM GAILLARD THE BERSERKER!   

Revenir en haut Aller en bas
 
SLIM GAILLARD THE BERSERKER!
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Slidin' Slim : old punk trying to play them real deep blues
» JACK RABBIT SLIM
» Watermelon Slim
» le rêve de météor slim
» SLIM SLIP & THE SLIDERS

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
JAZZ VOICES :: Les Voix :: 1944-1960-
Sauter vers: