AccueilAccueil  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 BOB DOROUGH ON THE HIP

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Bannister
Dom Perignon
avatar

Nombre de messages : 1955
Localisation : Paris
Date d'inscription : 23/06/2007

MessageSujet: BOB DOROUGH ON THE HIP   Dim 20 Avr - 18:32



Quand Bob Dorough grave Devil May Care pour le label Bethleem, le petit monde très initié des hipsters, faune délicate rare et difficile à approcher et qui ne daignait porter à ses oreilles que la quintessence pure et dure du bop, rejetant catégoriquement le vieux sentimentalisme effusionnel et compassé du croon system, tomba à la renverse, littéralement mesmérisée par la voix révolutionnaire de celui qui s'était contenté jusqu'à présent de servir d'imprésario au boxeur Sugar Ray Robinson ou de traverser l'Atlantique pour rejoindre Blossom Dearie à Paris et chantonner à sa manière au Mars Club. Déjà pas si mal dans ce marigot de conformisme qu'étaient les temps de guerre froide, direz-vous.

C'est qu'on avait jamais entendu voix plus précise dans sa redoutable vivacité, se jouant avec une facilité déconcertante des difficultés du bop sans jamais - comme Tristano dans un tout autre registre- chercher à s'en affranchir en usant de formules toutes faites, mais, au contraire, en prenant les notes d'assaut par la face nord. ce qui fait que là où parvint Dorough en ce jour de 1956, il n'y avait personne pour l'accueillir. La neige était immaculée et étincellait de l'éclat pur et aveuglant des espaces vierges, ce qui convenait parfaitement au style du chanteur qui ne peut guère être comparé qu'aux plus grands vocalistes, les Ross, Lambert, Hendricks, Jefferson, Pleasure, Baker, Carter ou Jordan.

Bob était capable de chanter les solos de Parker ou de Dizzie en entier et même ceux de Monk sans demander aux musiciens à changer de tonalité. C'est vraiment dommage qu'il ait eu autant de difficulté à enregistrer. Le disque Pour Bethleem est un miracle parce qu'il a failli ne jamais se faire. je ne regrette pas d'y avoir participé et c'est même une des choses dont je suis le plus fier déclarait le vibraphoniste Jack Hitchcock.

Mais écoutons plutôt ce sublime Baltimore Oriole - la Yardbird Suite gravée le même jour est un pur chef d'œuvre - qui non seulement déploie des prodiges l'imagination et d'agilité, mais va chercher loin dans l'ironie burlesque du standard écrit avec talent par Francis Paul Webster et Hoagy Carmichel en 1942. Une très grande leçon d'apesanteur et un médicament d'une efficacité redoutable - attention cela remet les pendules à l'heure - contre la logorrhée musicale et le bavardage facile.

Ajoutons enfin que Bob Dorough a oublié de disparaître et se porte comme un charme, chante encore 50 ans après et possède même un site que je vous invite à découvrir.

BALTIMORE ORIOLE

Extrait de l'album "Devil May Care" gravé pour le label Bethleem en 1956 en compagnie de Jerry Segal ( batterie), Jack Hitchcock ( vibraphone), Warren Fitzgerald (trompette).

Le site de Bob Dorough: http://www.bobdorough.com/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://voices.4rumer.com
ptilou
Nabuchodonosor
avatar

Nombre de messages : 703
Localisation : Paris
Date d'inscription : 03/08/2007

MessageSujet: Dorough   Lun 21 Avr - 13:39

Jolie perle ce morceau ! Il joue le piano sur ce disque ? (car il est pianiste et clarinettiste comme lu dans l'encyclo).
Miles Davis a enregistré avec lui également. Et s'il a chanté avec Blossom Dearie cela devait être "cute"... deux petites voix choisies ... flower
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cooldesource.blog.lemonde.fr/
Bannister
Dom Perignon
avatar

Nombre de messages : 1955
Localisation : Paris
Date d'inscription : 23/06/2007

MessageSujet: Re: BOB DOROUGH ON THE HIP   Sam 26 Avr - 2:44

ptilou a écrit:
Jolie perle ce morceau ! Il joue le piano sur ce disque ? (car il est pianiste et clarinettiste comme lu dans l'encyclo).
Miles Davis a enregistré avec lui également. Et s'il a chanté avec Blossom Dearie cela devait être "cute"... deux petites voix choisies ... flower

Oui. Très bon pianiste influencé par Carl Perkins.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://voices.4rumer.com
Duppy
Balthazar
avatar

Nombre de messages : 577
Age : 55
Localisation : Toulouse
Date d'inscription : 31/07/2007

MessageSujet: Re: BOB DOROUGH ON THE HIP   Sam 26 Avr - 21:23

Je l'oublie toujours ce Bob Dorough, merci Bannister. Je l'aime beaucoup.
J'ai fait un petit nettoyage du printemps il y a quelques temps, et j'ai jeté un bon paquet de vieilles cassettes. Je n'en ai gardé qu'une petite dizaine, dont une de Bob Dorough que je m'étais enregistré à la radio, un soir des années 80 en concert à Paris (Petit Journal je crois).
Il y fait une remarquable reprise d'une chanson de Charles Aznavour "Formidable" (ça s'appelle comme ça ?). Je me souviens aussi d'une chanson pour les enfants pour apprendre les tables de multiplication (je crois)...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://randomizm.blogspot.com/
doudourou
Magnum
avatar

Nombre de messages : 86
Date d'inscription : 16/09/2007

MessageSujet: Re: BOB DOROUGH ON THE HIP   Lun 5 Mai - 14:42

Tiens oui, c'est beau cette voix, et curieux en même temps.
Bop à mort.
Une vraie bonne découverte.
On trouve encore des CD édités de ce gars?

Curieux, la pochette du disque, on penserait plutôt à un disque Country ou de Hillbilly ou de Rocka-billy d'antan...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://roudotf.canalblog.com
Duppy
Balthazar
avatar

Nombre de messages : 577
Age : 55
Localisation : Toulouse
Date d'inscription : 31/07/2007

MessageSujet: Re: BOB DOROUGH ON THE HIP   Mar 6 Mai - 16:34

Et voila, devant tant de bonheur je n'ai pas pu m'empêcher d'y aller de mon petit couplet : Jazzitude : Bob Dorough - Devil May Care.
Merci Bannister.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://randomizm.blogspot.com/
Bannister
Dom Perignon
avatar

Nombre de messages : 1955
Localisation : Paris
Date d'inscription : 23/06/2007

MessageSujet: Re: BOB DOROUGH ON THE HIP   Mar 6 Mai - 16:49

Duppy a écrit:
Et voila, devant tant de bonheur je n'ai pas pu m'empêcher d'y aller de mon petit couplet : Jazzitude : Bob Dorough - Devil May Care.
Merci Bannister.

Remercions surtout Bob Dorough, Bannister n'est qu'un humble serviteur de cette musique qu'il aime autant que toi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://voices.4rumer.com
Bannister
Dom Perignon
avatar

Nombre de messages : 1955
Localisation : Paris
Date d'inscription : 23/06/2007

MessageSujet: Re: BOB DOROUGH ON THE HIP   Dim 12 Avr - 18:18

Une Yardbird Suite arrachée à la pénombre d'un club qui montre que Dorough donnait toujours le change, avec beaucoup de naturel, en juillet 2008.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://voices.4rumer.com
philtenb
Bouteillon


Nombre de messages : 6
Date d'inscription : 07/06/2009

MessageSujet: bob durough   Ven 19 Juin - 14:35

Un bien beau disque...c'est vrai et qui m'a poussé il y quelques années à acheter un LP sur Orange Blue (songs of love) où il était accompagné par Tackas et Art Farmer. Enregistré à Barcelone, avec des notes de pochette d'Alain Gerber, ce disque est également très beau. Il est disponible en CD (chez Jazzmessengers, par ex). A écouter...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Duppy
Balthazar
avatar

Nombre de messages : 577
Age : 55
Localisation : Toulouse
Date d'inscription : 31/07/2007

MessageSujet: Re: BOB DOROUGH ON THE HIP   Sam 4 Juil - 21:35

J'avais raté cette dernière intervention, je vais aller voir si cet album est toujours disponible.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://randomizm.blogspot.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: BOB DOROUGH ON THE HIP   

Revenir en haut Aller en bas
 
BOB DOROUGH ON THE HIP
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Blues en Gm

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
JAZZ VOICES :: Les Voix :: 1944-1960-
Sauter vers: